Home NOS ACTIVITES AMELIORATION DE L’AIR – ACTIVAIR

AMELIORATION DE L’AIR – ACTIVAIR

Activ'Air : la réponse pour que les bâtiments changent d'air

Qualité de l’air intérieur : les enjeux pour la santé

Aldéhydes, benzène, allergènes, radon… toutes les dernières études(1) le confirment : la concentration en polluants est plus importante à l’intérieur des bâtiments qu’à l’extérieur et les dangers pour la santé sous estimés ! Une évolution d’autant plus préoccupante que nous passons en moyenne 80% de notre temps à l’intérieur : domicile, travail, école…

Dans les bâtiments, ces polluants intérieurs, contenus dans l’air et invisibles à l’oeil nu, proviennent surtout de trois sources : les appareils à combustion (chauffage, gazinière), les constituants et équipements du bâtiment (matériaux de construction, mobilier) et, bien sûr, l’activité humaine (tabagisme, produits ménagers).
Sont rejetées ainsi dans l’air des substances nocives telles que le monoxyde de carbone, le dioxyde d’azote ou encore les Composés Organiques Volatils (COV – famille des aldéhydes).

Les relations entre ventilation, qualité de l’air et santé, sont aujourd’hui bien établies. Le grand responsable de cette dérive vers des bâtiments malsains est le confinement croissant des logements.
L’isolation thermoacoustique s’est souvent transformée, à tort, en calfeutrage excessif des ouvertures extérieures.
Combinée à une mauvaise utilisation voire même à l’absence d’entretien de la ventilation mécanique, elle a entrainé une dégradation du cadre de vie.
L’air intérieur ne se renouvelant plus automatiquement, il se confine et se charge en polluants entraînant des troubles sur la santé des occupants.
Face à cette progression des pathologies et à l’absence de réglementation, les problèmes liés à qualité de l’air doivent être traités en priorité dans les espaces où les populations les plus vulnérables – enfants, femmes enceintes et personnes âgées – passent le plus clair de leur temps : crèches, salles de classes, chambres.

Devant ce constat alarmant, Placoplatre a décidé d’agir en mettant au point la technologie Activ’Air dont bénéficient déjà deux nouveaux produits : le plâtre Lutèce Air’Pur® et la plaque de plâtre Placo Impact..

Activ’Air : la réponse Placo® pour maîtriser l’air intérieur

Face à la dégradation croissante et inquiétante de la qualité de l’air intérieur dans les bâtiments et à ses impacts sur la santé des occupants, Placo® réagit en lançant Activ’Air !
Une technologie innovante et exclusive qui élimine jusqu’à 70% des principaux COV(1), présents dans l’air intérieur(2). Deux innovations Placo® bénéficient déjà d’Activ’Air : le plâtre allégé Lutèce Air’Pur® et la plaque Placo Impact.

Comment fonctionne Activ’Air ?

Conscient que les matériaux de construction peuvent être un facteur aggravant de la qualité de l’air, Placoplatre a décidé d’inverser la situation en faisant de ses produits une source d’amélioration de l’air.
C’est après 2 ans de recherche qu’est naît Activ’Air, une solution efficace, pérenne et déclinable sur de nombreux produits Placo®.
Derrière cette nouvelle technologie se cache un composant spécifique n’ayant aucun impact sur l’environnement(3).
Incorporé en très faible quantité (1 à 2/1000 en masse) dans la matière première, Activ’Air joue un rôle exceptionnel: il capte et transforme en un composé inerte 70% des COV contenus dans l’air intérieur.
L’additif Activ’Air crée une réaction chimique qui casse la liaison Carbone-Oxygène du formaldéhyde et le transforme en chaîne carbonée, composé inerte.

Rappel des 3 points clefs d’Activ’Air

  • Grâce à la technologie innovante Activ’Air, le plâtre Lutèce Air’Pur® et la plaque Placo Impact éliminent jusqu’à 70% de certains COV* présents dans l’air intérieur !
  • Leur efficacité a été prouvée par des tests réalisés par le laboratoire indépendant Eurofins et le CSTB.
  • Selon des simulations du centre de recherche Placoplatre, le procédé reste actif pendant 50 ans au moins.